Cursus alternatifs au semestre 5

Vous trouvez qu’il y a pléthore de possibilités pour poursuivre vos études à Phelma ? Double-diplôme à l’étranger, simple échange ? Quelle filière choisir ? Même les dossiers dédiés dans le PhelmaNews (numéros de novembre et décembre 2016) ne vous ont pas suffi ? Et bien réjouissez-vous, on ne vous a pas tout dit…

Vous l’aurez compris, le S5 à Phelma est beaucoup moins figé qu’il n’y paraît. En plus des départs à l’étranger, il existe d’autres solutions, bien grenobloises celles-ci, pour échapper à votre filière ! Là encore, l’offre se découpe entre semestres à choix et double-diplômes.

Dans le premier cas, votre S5 de filière est remplacé par les enseignements du cursus que vous aurez choisi. Ce sont des cursus dispensés par Phelma, Pagora ou Génie Industriel. Notez bien que toutes les filières ne sont pas éligibles à tous ces cursus.Vous obtiendrez le diplôme correspondant à votre filière, et n’aurez pour camarades que des INPG.

Dans le second cas, vous suivez à la fois les cours de votre filière et ceux de l’université. Certains double-diplômes sont gérés administrativement par Phelma, d’autres par l’université. Cela peut-être une bonne opportunité de continuer à profiter des cours de S5 à Phelma, tout en validant l’obtention d’un master dans un domaine plus spécifique. Si vous y voyez un moyen d’avoir un master sans aller à l’étranger, arrêtez-vous ! Il y a des double-diplômes en anglais, et qui requièrent une certification. Et inutile de vous dire que vous pouvez déjà ranger votre Bulats C2…
Cas particulier : le master EMINE. Ce master est d’une durée de 2 ans, et vous envoie dans un premier temps à KTH (Suède) ou l’UPC (Espagne). Pendant l’été, vous revenez à Grenoble (à GEM pour être précis) et suivez des “summer schools” sur le marché de l’énergie. Vous passez la deuxième année à Grenoble avant d’embrayer sur le stage.

Entre vous et les transistors le divorce est consommé ? Vous ne les avez de toute façon jamais vus que comme un coup d’un soir (de veille de partiel) ? Dans ce cas, vous serez ravi d’apprendre que parmi les solutions ci-dessus, certaines vous proposent de vous former dans le management. Les doubles-diplômes sont en partenariat avec l’IEP, l’IAE et GEM. Dans ce dernier cas, attention aux frais de scolarité (ménagez votre foie, vous pourriez avoir besoin de vendre ce qu’il en restera). Pour ceux-là, renseignez-vous sur la procédure détaillée d’inscription. Elle inclut par exemple CV, lettre de motivation, entretien, …

Les années passées, ces cursus n’ont pas été particulièrement demandés. Il n’y a donc pas de quota ni de contrainte. Vous vous faites plaisir !

Mathias Brunet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s