Élections 2017

Si je vous dis “2017”, à quoi pensez-vous ? Bon, certes la réponse est dans le titre. Vous vous sentez de toute façon concerné, savez déjà pour qui voter etc. C’est très bien, mais n’oubliez-vous pas quelque chose ? Pour voter il faut s’inscrire ! “Ouais mais j’ai déjà voté et tout” ! Sans doute, mais vous étiez probablement inscrit sur les listes électorales de votre ancienne adresse : tout le monde n’est pas un pur-sang grenoblois. Si vous avez déménagé, il se peut que vous ayez été radié des listes de votre ancienne commune, auquel cas vous ne pourrez bien sûr pas y voter ! Pour savoir cela, il faut contacter votre ancienne mairie.

Si par obligation ou par commodité vous devez vous inscrire sur la liste d’une nouvelle commune (au hasard Grenoble), il vous faut effectuer les démarches avant le 31 décembre 2016. Il y a trois façon de s’inscrire sur les listes :

  1. Sur place : Allez en mairie muni d’un justificatif de domicile (facture d’eau, d’électricité ou de téléphone par exemple), d’une pièce d’identité et de patience. Sur place, des formulaires cerfa n°12669*01 (de tête) sont à votre disposition. Si vous adoptez cette solution, allez-y tôt, car les services sont chargés comme jamais à la fin de l’année.
  2. Pas le temps ? La mairie de Grenoble propose un service d’inscription en ligne. Vous êtes renvoyé vers la page servicepublic.com correspondante, où vous pouvez vous identifier si vous avez un compte ou si vous en créez un. Pour les petits malins (et le curieux), je n’ai pas essayé d’utiliser le compte du Journal pour m’inscrire (peur du président…), mais essayez avec votre asso, et dites-nous le résultat !
  3. Internet c’est trop dur ? Vous pouvez envoyer votre dossier (copies des justificatifs et du formulaire cerfa n°12669*01) par courrier à la mairie.

Il se peut que, bien qu’inscrit, vous soyez dans l’impossibilité d’être présent pour voter, par exemple si vous êtes en stage à l’étranger. Dans ce cas, et parce qu’il s’agit d’élections présidentielles (non cet article ne parle pas des campagnes), vous ne pouvez pas voter en ligne. La seule solution est la procuration. Le mandant (c’est vous) doit se présenter au commissariat de police ou à la gendarmerie avec un justificatif d’identité, et les coordonnées du mandataire (le pauvre pélo qui doit voter à votre place). Là-bas, il les renseigne sur un formulaire, sur lequel vous devez attester sur l’honneur (ouf, pas le respect) votre empêchement. Le mandataire doit simplement appartenir à la même commune que le mandant ; en effet, il doit aller voter dans le même bureau de vote.

Autre cas : vous résidez à l’étranger, par exemple vous êtes en échange. Dans ce cas, si vous n’êtes plus inscrit en France (donc pas de procuration), vous devez vous inscrire sur la liste électorale consulaire. Le principe est le même qu’en France : vous vous inscrivez en ligne ou sur place au consulat. Cela n’est possible que si vous vous établissez pour au moins 6 mois. Le vote se fera dans un bureau au consulat ou à l’ambassade.

Si les élections sont pour vous un moment important pour vous faire entendre, ne laissez pas filer cette possibilité : inscrivez-vous !

Mathias Brunet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s