Le mot de la fin

Avant d’attaquer les campagnes BDA, voici le mot de la fin des listes en lice et de notre actuel BDE.

Le mot de la Spark

Comment résumer la dizaine de jours et les innombrables événements qui ont jalonné cette campagne, en seulement quelques lignes ?

Tout d’abord, en félicitant la KAPP pour sa victoire. Nous lui souhaitons le meilleur pour les BDE et BDS, où nous aurons malgré tout quelques repêchés ! Pour nous, il aura manqué quelque chose pour gagner (un peu de retenue sur la soirée, ou que sais-je), mais cette campagne nous aura permis de rencontrer plein de gens, 1A, 2A, 3A, et ça c’était vraiment top ! Maintenant nous sommes une vraie famille, comptez sur nous pour la suite !

Ensuite, en rageant un peu (ça ne fait pas de mal m’a dit mon médecin). Car Secret Phoenix nous a quand même oublié des points à la pelle !! Mais bon, à part sur ce point nous avons réussi à terminer sur le podium de toutes les catégories, et rien que pour ça, nous pouvons être fiers de nous.

Enfin, par des remerciements. Un grand merci à ceux qui ont cru en nous et nous ont soutenu (à moins que ce fût uniquement pour avoir plus de nos churros et nos salades de fruits). Un grand merci à la KAPP pour son voyage au pays des superhéros, et à la JEAP pour son tour du monde, tous deux inoubliables. Et un grand merci à tous les autres, que vous ayez commandé notre panna cotta ou pas, que vous vous soyez pris des boules de neige colorées sur le nez ou pas, que vous sachiez qu’on soit habillés en orange ou pas. Sans vous tous, la campagne n’aurait pas été pareille !

On va gagner la campagne de Phelma, on va la gagner, mais pas cette année !

 

Le mot de la JEAP

“ Bilan de ce petit voyage avec vous :

Pas de décès à déclarer, beaucoup de fous rires, des moments inoubliables, des amis, des larmes, des cris de joie, de super liens avec les autres listes, de la danse, du sport, des jeux, de la musique, du grand cinéma, de la bouffe,… Tout ce qu’on aime ! Ce périple était on ne peut plus extraordinaire grâce à vous.

On a adoré vous préparer cette campagne ! On espère que vous vous en souviendrez encore très longtemps. Cette semaine de folies restera gravée dans nos mémoires. Heureusement que les campagnes BDA sont là pour nous en redonner un goût avant celles de l’année prochaine !

Au tout départ la JEAP c’était une bande d’amis qui avait envie de faire partie du BDE ou BDS. C’est pour cela que nous nous sommes attelés à la tâche de préparer cette campagne. Pour la préparer il y a eu des bas et des hauts ; mais surtout pleins de moments superbes de cohésion et d’amusement : entre le WEC, le laser game, le Flam’s, les soirées, les réunions, les verres, les mercredis midis, et tout le reste du temps. Tout ça pour à la fin créer des amitiés fortes et irremplaçables.

Le début de cette campagne nous l’attendions tous avec impatience ! Tout s’est accéléré pendant la semaine intense du 27 janvier. C’était encore mieux que dans notre imagination. Nous avons pu rencontrer des gens que nous ne connaissions pas, nous lier d’amitié (ou plus encore) avec pleins de personnes ! Alors certes il y a eu des moments de bug, mais ils ont su être dépassés. C’était vraiment une campagne très intense et serrée. Quand on a vu les KAPP débarquer à notre évènement sportif avec leur tenue très dénudée, on a bien rigolé. (On espère que vous garderez l’adresse pour le futur BDS !) Et ensuite les SPARK nous ont régalé avec leur tiramisu à leur Kfet.

Les fakelistes étaient toutes énormes ! Entre le moine fou qui nous redonnait des JEAP dans un état critique, les Just Do List qui nous ont donné du mal à retordre avec la Modus, les GMS avec Jeapy, les Tecktoliste avec leur Flash Mob, … et j’en passe. Vous nous avez vraiment tous vendu du rêve.

Donc MERCI à vous tous pour l’ambiance !

On espère que notre campagne vous a plu (les Burgers oui en tout cas ! Peut être perdureront-ils.. Qui sait ..). Nous n’avons pas pu nous empêcher de verser notre petite larme pour la défaite.. Nous nous étions vraiment donnés à fond, tout comme les autres listes. La déception était inévitable pour deux des trois, et nous en faisions partie.

Mais on ne s’arrêtera pas là. Les repêchés vont tout donner, et les autres resteront motivés pour d’autres aventures ! On a adoré vous offrir une soirée à la Bastille. Certes c’était un deal. Et nous sommes désolés de vous avoir servi, non pas une “vraie” soirée de campagne mais une soirée qui ressemblait à un Gala. Peut être est-ce le signe d’une association qui renaîtra de ses cendres ? Le phoenix n’est pas notre mascotte pour rien à Phelma ! Nous remonterons toujours la pente quelle que soit la chute.

Merci à tous ceux qui nous ont soutenu jusqu’au bout, à ceux qui ont participé à nos évènements, aux autres listes, et aux fakelistes. Merci aussi à l’administration de nous avoir permis de faire cette semaine.

Enfin merci à tous les JEAP, vous étiez top, géniaux motivés ! Je vous aime ! Vous êtes des amis en or ! Vivement l’année prochaine pour faire un bus JEAP à l’inté, et mettre l’ambiance aux events du BDE/BDS/BDA ! “ – Gala

 

L’interview du président du BDE:

Qu’est-ce qui t’as motivé à devenir président ?

J’avais envie de m’investir sur le plan associatif, et je pensais avoir certaines qualités qui me permettraient de prendre le poste de président. Ça m’intéressait vraiment de prendre part à la vie de l’école et à son organisation, et c’était aussi l’occasion d’apprendre beaucoup de choses qu’on n’a pas l’occasion d’apprendre en cours.

Comment as-tu vécu la campagne de ta liste ?

Les 2/3 mois de préparation avant la campagne étaient pas forcément faciles, j’avais aucune expérience de ce genre avant, c’était pas forcément facile de se retrouver président d’un groupe de 45 personnes. J’apprenais beaucoup de choses de mon côté petit à petit, mais j’ai eu la chance d’avoir une liste motivée où chacun prenait ses responsabilités et d’être bien entouré pour gérer tout ça ! Donc la préparation s’est bien faite dans l’ensemble, ce qui a permis à la campagne de bien se passer sans avoir de gros soucis à gérer.

Qu’est-ce qui a fait la différence à l’époque par rapport aux autres listes selon toi ?

Je pense qu’on a essayé de donner une vraie identité à notre liste, on avait un thème qui nous tenait beaucoup à cœur et qui nous a permis de faire une campagne « unique ». Du coup chacun y mettait de la bonne volonté, et je pense qu’on a réussi à être efficaces dans à peu près tout ce qu’on a proposé.

Quel bilan est-ce que tu tires de cette année au Cercle et quels regrets as-tu par rapport à votre action ?

Sur le plan personnel, j’ai beaucoup progressé en organisation, communication, gestion de mon temps, et ça m’a aussi aidé à prendre confiance en moi. Les échanges avec l’administration sont aussi formateurs de mon point de vue, car on se rend compte de tout ce qui est en jeu au niveau de l’école. Concernant le BDE, je suis assez fier de ce qu’on a réussi à faire tous ensemble, notamment en fortifiant les relations entre les étudiants, le Cercle et la direction de l’école. Je regrette qu’on ait pas réussi à faire aboutir des idées qu’on avait au départ quand on voit les choses en grand, mais Phelma c’est une école très jeune et avec un nombre important d’étudiants, mais j’espère qu’on a réussi à participer au développement de l’identité de l’école malgré tout.

As-tu un conseil à donner au futur président du Cercle ?

J’en ai quelques uns, mais pour l’instant je lui conseille surtout de retrouver le respect qu’il a perdu pendant les campagnes !

 

L’interview du président de la Kapp

La Kapp, une liste de 44 1A à la réputation de joyeux fêtards, a dû démontrer que sous ses airs d’insouciance se tenait un super héros pouvant assumer le rôle de nouveau Cercle Phelma.
« La Kapp est issue de deux groupes d’amis. Tout le monde pensait qu’on ne serait pas soudé et c’est qui nous inquiétait le plus ».

Mais entrer en concurrence avec un gladiateur et un baroudeur aguerri composait aussi un défi certain. Pierre Digard insiste sur le rôle déterminant du pôle logistique qui a su gérer les problèmes rapidement, et sur la qualité du trésorier : « on finit avec un budget en positif ».

Et la campagne vue de l’intérieur ?

Pendant le WEL, la Kapp s’est réunie dans son QG, un appartement en rez-de-chaussée près de Victor Hugo et la team logistique a réparti les commandes des 1300 plats livrés par la liste. Mais à cette occasion, la JEAP remporte un énorme succès et il a fallu mettre les bouchées doubles pour tenir le choc lors du goûter.

Par la suite, les imprévus se sont multipliés : achats de dernière minute avant la Kfet, problème de place pour la soirée, décalage de l’événement sport… La Kapp a dû montrer des qualités de négociateur– qui seront bien utiles pour l’an prochain.

Et les autres listes ?

Si la soirée Kapp a connu un succès retentissant, la liste élue salue d’excellentes idées des Jeap et des Spark qui n’ont pas démérité: la banderole et la soirée de la Jeap à Bastille, les goodies de la Spark…
« Finalement on garde un super souvenir de la campagne, elle a renforcé les liens au sein de la liste, on a rencontré plein de gens qu’on ne connaissait pas et il y avait une bonne ambiance entre les listes »

Donc repêchage ?

Inévitablement, la Kapp y pense, ça sera avec plaisir : «On a vraiment besoin d’eux et on s’entend bien avec les membres de la Jeap et de la Spark».

La question qui fâche : vis à vis de l’administration, vous êtes comment ?

« Il y avait beaucoup d’absents. Monsieur Petitclair a laissé la porte ouverte et évidemment, on tâchera de se rattraper ».

 

V. Faraüs, A.Adam, E.Garel 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s