1/  Un voyage inattendu(enfin nan, la convention était signée depuis un moment)

Quelques murmures, un voyant qui s’allume, une forte envie d’uriner et 2 secondes plus tard, je suis complètement tiré de ma torpeur. Les roues s’écrasent sur le sol et, impassibles face aux secousses, les autres passagers commencent à détacher leur ceinture. Dévasté de ne pas avoir pu finir mon film, une sorte de Rush Hour asiatique mettant en scène un duo Nord/Sud Coréen, je rassemble en urgence mes affaires: j’ai choisi une place au fond de l’avion(statistiquement, c’est là qu’il y a le moins de morts) et il n’est pas question que j’attende que la horde de Japonais avec moi sorte pour pouvoir respirer un air non-climatisé. Pourtant ils sont déjà tous déjà là, prêts, droits et rangés, comme pour me donner un avant-goût de mon stage. Et c’est à la fois empreint de noblesse et de gêne qu’ils faisaient mine de ne pas me voir me tortiller pour maîtriser ma vessie alors que je m’imaginais les étriper un à un pour gagner quelques places dans la file.

Il y a des pays plus étrangers que d’autres et, à l’instar du Kirghizstan et de la Corée du nord, mais pour d’heureuses et différentes raisons, le Japon en fait partie. Les caractères romains sont rares, les autochtones sachant parler un Anglais compréhensible encore plus. Mais je ne suis pas venu désarmé, mon CV affiche un fier niveau A2 Japonais, soit l’équivalent d’un baragouinage combiné à la capacité de lecture d’un enfant de 7 ans.

Lol. Je suis pas prêt.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s