IUT → Phelma

Des étudiants venant de IUT Mesures phyisques de Grenoble et d’Annecy nous livrent leurs conseils pour les 1A venant d’IUT.

Les élèves venant d’IUT et arrivant à Phelma ne sont pas trop déstabilisés quant au mode de fonctionnement de l’école qui est très semblable à celui de l’IUT: des cours/TD avec de nombreux TP et projets de groupe, et un système de notation avec des matières regroupées par UE et des partiels essentiellement en fin de semestre.

Néanmoins la 1A peut paraître difficile car très généraliste: on étudie aussi bien les matériaux, l’électronique, l’électrochimie, la physique quantique en PMP ou bien l’automatique, le traitement du signal, les matériaux et la physique en PET. Si cela peut permettre de mûrir son choix de filière pour la 2A, cela peut être difficile à gérer dans la mesure où on ne peut pas faire d’impasse: il faut valider chaque Unité d’Enseignement à 10. De plus « le rythme des cours est assez soutenu, les TD parfois difficiles » car il peut manquer certaines notions aux élèves venant d’IUT que les élèves de prépa, de fac ou de CPP ont déjà, notamment en Mathématiques. Certaines connaissances ont été abordées trop rapidement voire pas du tout en DUT ce qui peut être un obstacle dans de nombreuses matières – proba, physique statistique mais surtout en physique quantique dans le cas des PMP. De même en thermodynamique, les notions abordées trop rapidement en IUT peuvent poser des difficultés dans certains cours de PMP. Il faut donc cibler ces notions utiles et les rattraper. Pour cela il est conseiller de travailler à plusieurs, avec des étudiants issus de prépa, ou de demander aux profs. Il n’est pas nécessaire de rattraper les cours complets de prépa, juste les points clés utiles à la résolution des problèmes posés en TDs ou en examens.

C’est donc une année difficile voire très difficile qui attendait les étudiants que nous avons interrogés. « Il faut beaucoup travailler, régulièrement – comme pour un système de contrôle continu – pour ne pas se laisser piéger par les partiels et pour espérer obtenir une bonne moyenne générale et obtenir la filière souhaitée en 2A ». Parfois, ils avaient l’impression de travailler trois fois plus que les autres étudiants sans pour autant mieux s’en sortir ce qui peut être frustrant. En aucun cas il ne faut se décourager, obtenir une bonne moyenne est tout à fait faisable en suivant ces conseils.

Il faut se dire que la première année est un cap à passer, ce n’est pas insurmontable, il faut juste travailler plus qu’en IUT.

Mais toutes les matières ne sont pas que théoriques. Les TP et BE (Bureau d’Etude) sont plutôt bien cernés et réussis par les étudiants, il faut gagner des points dans ces matières plus pratiques.

Enfin un dernier conseil:

Essayez de ramener vos cours d’IUT, ça peut vraiment vous être utile (surtout si vous avez fait Mesures Physiques car beaucoup de matières vues en 1A à Phelma ont déjà été abordées en IUT.

Mais évidemment vous aurez toujours le temps de profiter des nombreuses assos de Phelma et de Grenoble INP, de participer à des soirées de tous genres et aux campagnes, bref profitez de votre première année: bienvenue à Phelma!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s